Blog personnel Mon regard face aux maladies auto immunes

Mon regard face aux maladies auto immunes

 

 


« Accepter n’est pas guérir. Guérir, c’est croire en l’acceptation de sa propre destiné »

Une phrase de Boudha : « Chaque homme et femme est l’architecture de sa propre guérison »

Les maladies auto immunes touchent environ 5 millions de personnes en France. C’est illusion à mon sens de croire que la guérison dépend d’un système actif médical qui pour moi n’a pas forcément toujours un impact positif surtout quand le corps de ces représentants peut être lui aussi touché et navigué par des émotions transmises à leurs patients. 

Un exemple tout simple, vous avez déjà tous rencontrés un médecin (généraliste ) qui sans trop savoir pourquoi ne vous a pas plus, n’est ce pas ? 
Peut-être sa gestuelle, ou l’intonation de sa voix, ou le fait que vous ne vous êtes pas sentis compris ? 
Les possibilités sont vagues, mais dans le fond est ce que ces mauvaises compréhensions ou adaptations changent le fait que ce médecin était peut-être très bon dans sa spécificité ? 

Je vais vous raconter l’histoire de ma vie en quelques lignes. 
Petite vers l’âge de 7 ans il m’a été découvert une maladie auto-immune idiopathique (Thrombocytopénie, env. 9000p). Alors l’idiopathique n’est bien sûr pas arrivé tout de suite . Il y aura fallu un certain temps d’attente et d’analyse pour comprendre qu’est ce qui venait de m’arriver ? 
Pourquoi tout d’un coup mon système immunitaire s’est mis à dysfonctionner ? 

Les avis médicaux étaient tous très changeant, et je n’en remercierai jamais assez ma maman qui a su mettre un frein à la médecine et à certains visionnaires qui se prétendaient « trouver des solutions » en pratiquant des gestes chirurgicaux complexes sur le corps d’une enfant d’une dizaine d’années. 

Objectivement, le principe est simple à comprendre et vous le savez même avec les plus petits maux qui imprègnent votre quotidien. 
Pour un mal de ventre par exemple, certains vous diagnostiquerez une gastro immédiatement , d’autres vous prescrirez des médicaments pour soulager votre mal et d’autres encore entamerez une simple discussion afin de comprendre le déclenchement et vous orienterez vers une toute autre médication , plus naturelle , comme on dirait « à l’ancienne ». 

Dans mon cas plus jeune, c’était un peu ça, mais j’ai eu la chance de rencontrer et d’être suivi par un médecin à la vision ancienne qui a laissé le temps à mon corps d’évoluer et de grandir avec ses faiblesses. Ce qui m’a apporté finalement avec le temps une force considérable de mettre un point sur une différence qui déjà toute jeune me mettait à l’écart. 

Petit cours de physique très simplifié. 

Le corps humain et composé principalement d’eau représentée entre 65% et 90 % dans la composition de nos cellules, qui elles sont composées également de matière grasse, de protéines, de minéraux comme le sel, les métaux, le sodium, le chlore, le calcium, le potassium, le fer, d’oxygène, d’hydrogène, d’azote, de carbone etc qui représentent globalement la masse de notre corps. Et les Glucides notre source d’énergie. 

Pour faire simple, en résumé un corps est composé d’un milliard de cellules, qui fonctionnent avec des forces (négatives et positives) qui s’attirent et créent un certain équilibre. 

Sans rentrer dans des cours de physique illisible, le corps humain est une usine à énergie qui a un besoin sans cesse de ce renouvellement.

Mais dans le cas où votre corps a une dysfonction, comme il a été mon cas , que faire pour pouvoir le guérir ? 
Si on compare le corps à une vulgaire balance. Si vous mettez un poid d’un coté , la balance va pencher et donc il va falloir mettre un autre poids de l’autre coté pour pouvoir rééquilibrer cette balance. 
Et bien pour le corps, c’est exactement pareil et le pouvoir de notre cerveau qui est régi par nos émotions va pouvoir lui aussi permettre de remettre de l’ordre dans ce dysfonctionnement. 
Si je vous parle d’effet placebo ? Ce n’est pas nouveau effectivement lors d’essais cliniques un nombre de patients va recevoir une molécule pour traiter un traumatisme et un nombre de personne égal, va recevoir ce qu’on appelle un placebo. Un médicament qui ne contient aucun traitement. Et pour plus de la moitié de ces personnes qui reçoivent ce placebo la guérison surgit ! Pourquoi ? Tout simplement parce que la force de notre mental peut contrôler notre corps. 

Les mystères de la vie sont parfois inexpliqués, car il est difficile de poser des mots concrets sur des émotions. 
Elles sont connectées à notre énergie en permanence et celles-ci sont souvent perturbées par notre quotidien et surtout par le plus important le Stress ! 

Le stress tout le monde connaît le stress, mais réellement avez vous fait des recherches ? 
Savez vous que lorsque un patient subit une greffe d’organe, les médecins infligent à notre corps des doses de Stress qui vont détourner l’attention de notre cerveau et donc permettre au corps étranger d’être accepté par votre corps. 

Je viens de tout vous résumer au sujet du stress. Quand vous êtes stressés, vous allez automatiquement empêcher une des fonctions de votre corps et donc à long terme créer de réelles problématiques qui se traduisent très souvent par des maladies dites « chroniques ». 

Vous me direz dans mon cas où est le rapport avec une enfant et le stress?

Non dans mon cas, c’est une autre option. Vous avez de toute façon deux grandes lignes, les maladies qui englobent les attaques extérieures du corps et les traumatismes et face à elles les maladies chroniques et spontanées non virales ni bactériennes. 

Chaque traumatisme physique a son traitement et merci aux avancés technologiques d’aujourd’hui qui nous permettent de nous remettre vite sur pieds en cas de traumatisme physique. 
Et également le magnétisme qui joue un rôle très important dans la guérison des maladies chroniques ( migraine, eczéma, etc)

C’est un fait qui ne peut plus être contesté à ce jour. 
90% des maladies chroniques sont dûes à une déficience de notre système immunitaire. Un corps pollué par des émotions négatives, suivit d’une mauvaise nutrition entraînent des défaillances et ça je ne vous apprend rien. Cependant comment remettre tout à flot et refaire pencher la balance dans le bon sens. 

Si notre corps n’est que vulgairement une boule d’énergie de par sa composition et que le négatif l’emporte sur le positif alors c’est simplement comme une pile qui va falloir activer pour réinitialiser l’équilibre initial d’un bon fonctionnement. 

Donner à son corps le bénéfice de pouvoir consommer uniquement ce dont il a besoin, mais le plus naturellement possible. 
Sans rentrer dans l’hygiène de vie dans laquelle nous vivons tous aujourd’hui , quand notre corps dysfonctionne, quelques astuces entreprises peuvent être la clé d’une guérison dite miraculeuse mais pourtant simple. 

Éliminer les toxines en boostant les bactéries naturelles de notre corps qui peuvent être traitées par des plantes, des compléments etc. Stimuler le système immunitaire en consommant des aliments végétaux de saison et bien sûr non stockés, ni sur les étalages. Consommer des céréales complètes et surtout de nombreux nutriments et vitamines que notre corps raffolent. 
Bannir le stress en vivant dans un environnement saint. Re-connectez votre corps et votre esprit à l’acceptation de pouvoir guérir et effectivement de milliers de gens en sont la preuve , on peut guérir . Déguisez nos peurs et nos angoisses, font également intégrer un réel changement vers du positif qui régénérera votre métabolisme et soignera vos maladies.  

Moi j’en fait partie, mais plus sur un fonctionnement psychologique (cérébral). 
Ma maladie vient d’un virus qui un jour sans trop savoir ni où, ni comment, c’est niché dans une de mes cellules et a créé un dysfonctionnement tel que mon corps se mettait a s’auto attaquer. Mentalement pas évident pour une enfant et adolescente d’accepter ça, surtout quand on a soif de liberté. 
Cependant, depuis toujours, j’avais l’appel d’être maman. Un besoin tel qu’à l’âge de 17 ans, j’ai eu un garçon qui a changé ma vie. 
Le métabolisme d’une femme change pendant la grossesse, c’est une évidence, mais en ce qui me concerne les risques de porter à terme cette grossesse était quand même très engagés. 

Et puis miracle ! La joie et le désir de devenir mère ont mis un terme à tout ça. Un fait qui s’explique, à hauteur d’1% référencé, par des émotions positives telles que de vrais changements se sont vus s’opérer sur le plan biologique et chimique de mon corps. La volonté et le bonheur de devenir maman ont joué un rôle essentiel ainsi qu’une hygiène de vie dans un environnement serein ont permis à mon corps de rétablir l’équilibre. 

La preuve est donc que le pouvoir de cette force qui crée le corps initialement a l’intelligence de pouvoir donner la vie mais aussi de pouvoir la guérir quand il le faut de façon non médicale. 

Quand un corps est sujet à certaines faiblesses, je ne vais pas vous dire que vous n’aurez jamais de rechutes. Certaines maladies peuvent être très envahissantes. Un état d’esprit sensible et émotionnel va jongler entre bonnes et mauvaises nouvelles (eczéma, etc). Cependant quand nous acceptons intérieurement notre force et que nous la travaillons, rééquilibrer notre corps en cas de dysfonctionnement ponctuel peut se faire de façon tout à fait simple, quotidienne ou par cure. 

Voilà un premier chapitre sur ma vision globale des médecines naturelles. 

Un prochain post suivra sur l’évolution de certaines pathologies et l’implication  médicale qu’il en ressort, ainsi qu’un développement sur les compléments alimentaires. 
Défiler vers le haut